Histoire

La Commune de Brenna a une histoire et une tradition très riches.

Elle comprend Górki qui est un des plus vieux villages de la région de Podbeskidzie mentionnés déjà en 1305. On ne peut pas dire grand chose sur les premières siècles de son existence. En 1302, le village Górki a été mentionné dans “Liber fundatnionis espiscopatus vratislaviensis” (Le Livre d’appointements de l’évêché de Breslavie) en qualité de village administré par le régisseur. Il était en possession d’un des servants des ducs ou même d’un de ses sujets auquel le duc de Cieszyn a donné pour le mérite 20 charrues de terre et a conféré le titre de noblesse sans lui avoir attribué un blason. Dans la seconde moitié du XVe siècle, Górki entrait dans les biens plus vastes des familles nobles successives. Souvent, de singuliers villages passaient de main en main à la suite de la croissance de la famille et des diverses parentés. Le plus longtemps il était en main de la famille de Górecki (1521-1697), tandis que sa dernière propriétaire était la famille de Marklowski (1734-1802).

En XVIe siècle, le village s’est développé en amont de la rivière Brennica et il était aussi vaste que les documents distinguaient “le vieux” village noble Górki Wielkie situé plus en bas et le village paysan Górki Małe situé plus en haut.

On ne connaît pas une date exacte de la fondation du village Brenna. La première mention de ce village dans les actes historiques remonte à la fin du XVe siècle, à savoir dans le document établi le 30 juin 1490. Le duc de Cieszyn Casimir confirme qu’un certain Wawrzyniec de Pogórze lègue la moitié des villages Pogórze et Brenna avec toutes les dépendances à son épouse Salomena de Vrchlabi. On peut déduire de ce fait enregistré dans ce document que Brenna était déjà habité, au moins une partie des territoires plus convenables pour la colonisation. Si donc en 1490 a eu lieu la donation de la moitié du village, le village devait être déjà formé et colonisé beaucoup plus tôt. Il s’est détaché, selon “L’Histoire de la colonisation dans les Beskides silésiennes” écrite par l’historien et le chercheur de l’histoire de la Silésie le professeur Franciszek Popiołek, du village plus vieux Górki Małe.

Les dates les plus importantes de l’histoire de la Commune:
1305 – le village est mentionné dans le registre des villages qui paient les tributs et dans le relevé des localités du Duché de Cieszyn.
1394 – apparaît l’acte de vente du village indiquant que ses propriétaires sont “Jaykonisowie”.
XVe siècle – Górki devient le village noble qui change souvent ses propriétaires. Le plus longtemps le village est en possession de la famille de Górecki.
XVIe siècle – le village se développe en amont de la rivière Brennica (par le défrichement de nouvelles parties de la forêt). Les documents distinguent le village noble “vieux” Górki Wielkie (1521) situé plus en bas et le village paysan Górki Małe (1556) situé plus en haut. À ce temps-là, le duc de Cieszyn, Waclaw III Adam, donne le village Brenna situé au fond de la vallée de Brennica à Waclaw Woda de Kojowice, par contre les champs à Górki Małe avec l’auberge, le moulin et les viviers étaient en possession du Maire du village Mikołaj Taniec.
À ce temps-là, apparaissent des bergers nomades avec leurs brebis. Ces étrangers ont été enregistrés dans les registres ducaux comme Wałachy. La population d’une autre origine ethnique se reconnaît par les noms rencontrés actuellement dans la Commune: Madzia, Rusin, Oleksy, Holeksa, Moskała.
1621 – Brenna est toujours le village ducal administré par le maire du village auquel sont soumis les fermiers plus riches et les paysans sous-locataires. Dans le village, il y a la ferme domaniale du duc et la verrerie qui produit le verre simple pour les verres à bière et à vin. Probablement, son fondateur était Wacław Woda parce qu’en 1621 on a construit une nouvelle verrerie qui a travaillé jusqu’en 1690.
Le recensement indique que Brenna comptait alors 47 colons avec leurs familles.
Au détour des siècles XVI-XVIIe – les habitants de la ville élèvent environ mille têtes de brebis et à ce titre, ils donnent au duc en tant que leur dîme 95 têtes de brebis et 7 fromages.
1772 – la prise du duché par la maison Habsbourg-Lorraine annonce des changements importants de l’économie. Augmente la demande de bois, entre autres pour les besoins de la métallurgie dans le village voisin Leśnica. Par contre à Brenna se développait la production du charbon de bois.
1780 – on élève jusqu’à 5568 têtes de brebis et de chèvres.
1785 – la construction d’une église en bois à Brenna et en 1796 d’une église maçonnée.
1789 – la fondation de la première école avec la langue tchèque en tant que langue d’enseignement. Le terrain pour la construction de l’école a été échangé avec Jan Holeksa pour une partie de la prairie de Stawówka. L’école était composée des deux classes pour 280 enfants. L’enseignant était Lorańczyk. Actuellement, au lieu de cette école il y a le bâtiment de la “vieille” commune.
1792 – une mention dans la chancellerie de la cour qu’en dehors de la fonderie de Ustroń il y a une fonderie de fer. Ces deux fonderies fonctionnent au charbon de bois dont la production a détruit les forêts de Brenna.
XVIIIe siècle – la création de la paroisse et la construction de l’église. Avant, c’était le terrain de la paroisse de Grodziec.
1838 – à Brenna on enregistre les métiers suivants: le tourneur, le charcutier, le meunier qui administre le moulin ducal, il y a également les forgerons, les bottiers, les tailleurs et les tisserands.
1847 – les pluies torrentielles détruisent les récoltes de blé et des autres produits de la terre. Il y a de nombreux cas de mort par inanition. Seulement peu personnes s’alimentent de l’avoine et du chou, la plupart mange le mélange de feuilles d’hêtre, d’orties et d’herbes dans la soupe d’avoine. L’épidémie de typhus, de dysenterie et d’autres maladies se manifeste.
1883 – la création de l’école évangélique financée par l’église de Ustroń.
1890 – la création de l’Ecole de Bukowa.
1893 – la création de l’Ecole de Leśnica.
1897 – La création du Cercle Agricole, fonctionne la Caisse Coopérative d’Epargne et de Prêts.
XIXe siècle – le développement du métier de tailleur de pierre. Le travail dans ce métier était pesant et provoquait les maladies professionnelles telles que le pneumoconiose et le rhumatisme.
1918 – au moment de la reprise de l’indépendance par la Pologne, la Chambre de Cieszyn tombe et les paysans deviennent patrons de leurs terres.
1922 – Tadeusz Kossak achète l’ancienne propriété foncière de la cour à Górki Wielkie et en peu de temps y arrive sa fille Zofia Kossak, une écrivaine fameuse dans le monde. Elle habite à Górki presque pendant toute sa vie, sauf les années d’occupation et de son séjour en Angleterre.
1923 – la construction de la Maison Catholique portant le nom du prêtre Londzin.
1927 – la création de la Caisse Chrétienne Alimentaire, de la caisse de Reifeisen et de la première radio.
1928 – la création de la Société des Enseignants des Ecoles (Macierz Szkolna).
1929 – la construction d’une nouvelle route à Brenna, l’ouverture du Centre de l’Association polonaise des Scouts et des Guides (ZHP) à Bucz transformé en École pour les instructrices de ZHP, la création des Sapeurs-Pompiers Volontaires, les premiers autobus circulent à Brenna.
1933 – la mise en service de l’Ecole N°1 grande, moderne et fonctionnelle, la création de l’Association des Sociétés de Sałasz composée de 11 sociétés.
1937 – la mise en service de la prise d’eau pour la ville de Cieszyn à la frontière de Górki Wielkie.
1939 – les Allemands font irruption dans le territoire de Brenna et organisent l’administration et l’éducation allemandes. Brenna est incorporé dans le Troisième Reich.
1940 – la création à Brenna de premiers groupes de résistance : l’Union de la Lutte Armée et l’Armée de l’Intérieur (ZWZ – AK). Brenna devient un de ses centres plus actifs. Jusqu’aujourd’hui, de nombreux lieux de combat, de représailles impitoyables de l’occupant et de monuments rappellent les années de l’occupation hitlérienne.
Août 1944 – le débarquement des troupes soviets de reconnaissance et de diversion du commandant Anisimow auquel s’est soumise une partie des partisans locaux.
La guerre a provoqué beaucoup de victimes soit parmi les partisans que dans la population locale. Aujourd’hui, les assassinés sont commémorés par un monument et des plaques dans les lieux d’exécution et à la cimetière.
Après l’an 1945 – on réalise de nombreuses initiatives ayant pour but de rendre le repos et le tourisme dans la région de Brenna encore plus intéressants.
13 mai 1946 – dans les Beskides silésiennes opèrent encore 2 groupes de mouvement de résistance: les Forces Armées Nationales (Narodowe Siły Zbrojne) de Henryk Flame, pseudonyme Bartek, et l’Armée Polonaise Clandestine “Wędrowiec”. Dans la nuit de 12 à 13 mai à la suite de la rencontre de la troupe de Bartek et des unités de la milice polonaise à Błatnia sont morts 13 miliciens.
1958 – le début de l’électrification du village.
1960 – la construction d’une nouvelle école à Leśnica.
1963 – la création du Dispensaire.
1964 – la construction de l’Ecole Millénaire à Bukowa.
1975 – la construction d’un nouveau bâtiment de l’Administration communale.
1978 – la construction du gazoduc à partir du village de Górki.
30.09.1989 – la célébration de 500 ans du village Brenna et l’inauguration de l’Obélisque qui commémore 5 Polonais et de 20 prisonniers de guerre italiens assassinés par les hitlériens.
12.08.1990 – l’anniversaire posthume de 100 ans de Zofia Kossak.
12.06.2004 – la création de la Cinq des Beskides (le programme ayant pour but la coopération des cinq localités : Brenna, Ustroń, Wisła, Istebna, Szczyrk).
17.07.2005 – la célébration de 700 ans du village Górki.
30.08.2009 – une célébration solennelle de la XXe Fête de la Moisson Écuménique.

Gmina Brenna
Aujourd'hui, c'est: 06.12.2019

wheater

Température: °C
Vent: km/h ()
© 2019 municipality